Comment mettre de la soul dans du reggae

Tout d’abord mettons les choses au clair, quand je parle de soul, je parle bien sur de soul music que l’on appelle aussi parfois R&B (et quand je dis R&B je parle de rythm and blues bien sur pas de l’immonde soupe vaguement pop qu’on nous sert sur les ondes), la musique afro-américaine pour employer le terme politiquement correct, (noir c’est un gros mot), dont les plus illustres représentants vont de Otis Redding à Marvin Gaye ou Robert Cray. Ceci étant posé revenons à nos moutons, pour mettre de la soul dans le reggae, tout d’abord il vous faut être

Comment remonter le temps : 3eme episode

Hé oui la machine à remonter le temps revient encore une fois. Souvenez-vous il y a quelques mois entre deux remarques fielleuses sur le dancehall que certain ignares appellent reggae, c’est plus fort que moi le dancehall/ragga ou on balances des insanités sur des rythmes électroniques entendu 1000 fois je ne supporte pas, je vous faisait l’historique d’un tube des années 80 et j’évoquais Boy George et Everything I Own.  Ça se passait là pour les curieux. Chose promise chose due : voici pour votre plus grand plaisir et votre culture personnelle l’histoire complète d’un tube reggae aux incarnations multiples. Souvenez-vous

Quand Willie Colon se met au dancehall (épisode 2)

Souvenez-vous il y a quelques mois je vous parlais de l’incursion de Willie Colon et Ruben Blades dans le monde du dancehall (si si vous connaissez le dancehall : le machin vaguement issu du reggae avec des filles en bikini qui ondulent lascivement autour d’un chanteur à grosse voix) : et bien ils ont remis ça ! Bien entendu quand je dis ‘ils’ je ne parle pas de Willie Colon ni  de Ruben Blades mais plutôt des producteurs qui étaient derrière la première opération : ils ont à nouveau repris les arrangements de cuivres de Willie Colon et cette fois

Comment remonter le temps

Oui, contrairement à une idée répandue dans les milieux scientifiques la machine à remonter le temps existe bel et bien et en plus elle est à la portée de tous : il suffit d’un accès internet et d’une (légère) obsession. Un exemple concret tout de suite avec la chanson ci-dessous : Silhouettes pour laquelle j’ai eu un coup de foudre il y a quelques années et que j’ai entendu récemment en zappant sur des chaînes musicales. Edité le 25/03/2013 Cette version de 2011 est en fait une reprise par Nuttea qui figure en bonne place sur son dernier album « Mr