Mizikopeyi ou comment mettre du jazz dans la biguine et réciproquement

Avertissement Ceci est un remix ,une réécriture d’un billet commis il y a quelques années en d’autres lieux par votre serviteur. A l’approche de la sortie d’un nouvel album l’idée m’a paru opportune. A ma décharge je dirais que le recyclage est la mode ces temps ci et pas seulement en matière d’écologie. Commençons par le début : Mizikopéyi Big Band qu’est ce que c’est : c’est une idée un peu folle issu du cerveau fécond de Tony Chasseur, un chanteur martiniquais qui un jour s’est dit qu’on pouvait jouer de la musique antillaise (du zouk de la biguine,..) à

Comment utiliser son parapluie en milieu urbain

C’est l’été et il pleut : et parfois il pleut même beaucoup. Malheureusement il semblerait que beaucoup de nos contemporains débranchent leurs cerveaux quand ils ouvrent leurs parapluies (on dirait des automobilistes). Ça commence à être vraiment pénible tous ces gens qui semble avoir perdu les notions les plus élémentaires de courtoisie, que, du coup, nous nous voyons obligé de rappeler ici au risque de passer pour un vieux con aigri. Quand on circule sous la pluie il est évident que c’est le pauvre diable privé de la protection d’un parapluie qui va raser les murs afin de profiter de

Comment remonter le temps

Oui, contrairement à une idée répandue dans les milieux scientifiques la machine à remonter le temps existe bel et bien et en plus elle est à la portée de tous : il suffit d’un accès internet et d’une (légère) obsession. Un exemple concret tout de suite avec la chanson ci-dessous : Silhouettes pour laquelle j’ai eu un coup de foudre il y a quelques années et que j’ai entendu récemment en zappant sur des chaînes musicales. Edité le 25/03/2013 Cette version de 2011 est en fait une reprise par Nuttea qui figure en bonne place sur son dernier album « Mr

Comment je suis devenu producteur de disques

Eh oui ça y est j’ai sauté le pas : je suis devenu producteur de disques et le plus beau c’est que tout le monde peut faire comme moi. Vous avez surement entendu parler de mymajorcompany ce site qui permet aux internautes de produire un artiste sur le principe des petits ruisseaux qui font des grandes rivières : autrement dit on s’associe pour financer un artiste et plus on est nombreux moins ça nous coute cher : c’est du win-win comme on dit dans certain milieux. Eh bien j’ai suivi l’idée, et j’ai participé modestement au financement du prochain album

Comment survivre dans un ascenseur

Certains vont jusqu’à l’autre bout du monde chercher l’aventure, mangeant des criquets et autres devant les caméras de télévision alors que l’aventure elle est là tout près, même pas au coin de la rue, encore plus près que ça : l’aventure est au bout du couloir dans l’immeuble ou vous vous rendez tous les jours afin gagner un maigre salaire, oui maigre car quelque soit son montant un salaire est toujours maigre qu’il soit évalué en euros ou années de smic et d’ailleurs particulièrement semble-t-il si il est calculé en années de smic (ou alors les gens sont cupides et

Attention à la marche en descendant du train !

Commençons par une mise au point : par transports en commun nous parlons bien sûr des transports publics ferroviaires ou busoviaires routiers qui assurent la transhumance bi-quotidienne des masses laborieuses de leur foyer doux foyer vers le lieu honni de l’oppression par la finance internationale dissimulée sous un quelconque avatar et vice versa. Nous n’évoquerons pas non plus les transports amoureux « communautaires » pratiqué par une frange de la population à laquelle n’appartient pas la rédaction de ce blog. Contrairement à une l’idée fort répandue disant que les transports en commun c’est un avant-goût de l’enfer, je dirais que prendre sa

Le travail c’est la santé …

Mais trop travailler tue ! C’est la conclusion d’une étude tout a fait sérieuse publiée dans le European Heart Journal . Voila qui ne va pas faire plaisir à tout ceux pour qui un salarié loyal se doit d’accumuler les heures supplémentaires de son plein gré pour la plus grande gloire de l’Entreprise (et je ne parle pas ici du vaisseau du capitaine James T Kirk). C’est la solution aux problême des retraites : surmenage pour tout le monde et particulièrement pour les seniors : vous savez ceux qu’on évince pour les remplacer par des salariés plus jeunes et surtout

ça manque de madeleines

Juste comme ça en passant 2 remarques : depuis le déménagement cet été de mon boulot vers le 13eme arrondissement je peux affirmer deux choses : il pleut beaucoup plus l’été dans le XIIIème arrondissement que dans le XIXème arrondissement : c’est une observation scientifique : j’ai comparé l’été 2007 a l’été 2006 et je suis formel. Le XIIIème manque cruellement de madeleines : impossible d’en trouver dans les boulangeries du coin c’est déprimant : on est trempé et en plus on ne peut même pas soigner son tour de taille en s’empiffrant .Si ça continue comme ça je vais

Sauvons les baguettes !

Je ne sais pas si vous l’avez remarqué mais de nos jours (oh la, voila que je me la joue ancien combattant) , de nos jours disais-je, il est de plus en plus difficile de trouver une bonne baguette . Je parle bien sur de la baguette de pain aussi connu sous le nom de baguette parisienne .Bien sur on trouve des baguettes a l’ancienne, de campagne, de tradition, au levain, essentielle et j’en passe, mais la baguette standard toute simple qu’on tartine au petit déjeuner, celle la elle est de moins en moins comestible : trop cuite a l’extérieur